Différentes illustrations de supports de nwsletter

Votre carnet d’adresses compte pas mal de contacts et vous êtes conscient que garder un lien avec eux est primordial. Alors vous êtes prêt pour entamer votre réflexion au sujet de l’envoi d’une newsletter.

Bien entendu, cette démarche s’inscrit dans le temps. Envoyer des courriers épisodiques est plutôt à proscrire car les objectifs que vous visez peuvent ne pas être atteints. Vous risquez donc de perdre du temps et de l’argent.

Pour vous aider dans cette réflexion, nous avons recensé dix points sur lesquels porter votre attention.

 

1. Une newsletter réfléchie

Rédiger une newsletter est une véritable opportunité de nouer un lien avec vos contacts, de rester dans leur esprit, de leur donner la possibilité de parler de vous à leurs relations et de les convertir en client.

Murissez votre newsletter et demandez-vous quel est l’objectif principal que vous souhaitez rencontrer avec celle-ci. C’est la meilleure façon d’augmenter l’engagement à l’action.

 

2. Déterminer la fréquence d’envoi

Entamer la démarche d’envoi de newsletters signifie de communiquer du contenu pertinent à vos contacts. Dès lors, la fréquence d’envoi sera fonction du contenu à communiquer. Cela peut être planifié une fois par mois ou une fois par trimestre si vous disposez de peu de matière à partager.

Ce n’est pas tant la quantité qui compte mais la qualité de ce que vous proposez. Pensez donc à mettre à jour votre calendrier éditorial avec les dates d’envoi de vos newsletters.

 

3. Travailler votre base de données

Vous avez peut-être investi dans un outil CRM ou travaillez avec un fichier Excel, peu importe. Ce qui est essentiel, c’est de savoir à qui vous vous adressez. Avant d’envoyer vos premières newsletters, nettoyer votre base de données.

Assurez-vous que vous avez les nom et prénom de vos correspondants ainsi qu’une adresse mail professionnelle correcte. Distinguer également vos clients et prospects de vos concurrents. Ces derniers n’ont pas besoin d’être informés de votre actualité.

4. Placez votre correspondant au cœur du message

En choisissant d’entrer en relation avec vos contacts, prenez le réflexe de vous demander comment vous allez pouvoir les intéresser, comment vous allez leur apporter de la valeur et les rendre unique. C’est de ça dont il est question : créer du contenu pertinent qui intéresse vos abonnés. Vous allez donc avoir plutôt tendance à vous adresser directement à lui en utilisant la forme « vous » plutôt que le « nous ».

 

5. Créer un bon titre et une bonne accroche

Une fois la newsletter dans la messagerie de votre destinataire, ce qu’il verra en premier c’est le titre et l’accroche que vous avez rédigé. Il est donc très important que celui-ci soit convaincant et pousse à l’ouverture du courrier. Pensez à mettre en avant un chiffre clé ou encore une solution au besoin de votre buyer persona.

 

6. Ajouter des liens et des actions vers votre site web

La création d’une newsletter va aussi vous permettre d’accroître le trafic vers votre site web grâce à l’ajout de liens ou de Call to Action vers celui-ci, de préférence au-dessus de la ligne de flottaison. L’avantage de cette augmentation de trafic est que votre site gagne en notoriété.

 

7. Un contenu bref et efficace

Il n’existe pas de longueur idéale à une newsletter. Ce qui est primordial est la qualité de son contenu. Toutefois, une newsletter trop longue risque d’être inefficace tout simplement parce que le destinataire va y consacrer un temps limité. De plus, elle va redistribuer l’information qui existe ailleurs, sur votre site web ou votre blog. Sélectionnez donc judicieusement le contenu de votre newsletter en choisissant d’insérer en haut de page le message essentiel de votre courrier. Vous augmentez ainsi les chances que celui-ci soit lu.

 

8. Un design soigné et à votre image

Votre newsletter est le reflet de votre marque et donc de votre identité. Elle doit dès lors être conforme à votre charte graphique pour que votre destinataire reconnaisse au premier coup d’œil qui s’adresse à lui.

Chercher également à rendre votre newsletter agréable à parcourir. Plus elle aura un design attrayant et plus votre lecteur sera tenté de la parcourir dans son entièreté.

 

9. Soigner l’orthographe

L’orthographe est un marqueur social important. Dans le monde professionnel, il est plutôt malvenu d’envoyer des courriers avec des fautes d’orthographe car il en va de votre crédibilité. Soignez donc cet aspect de votre newsletter. Prenez le temps de vous relire et de vous faire relire.

 

10. Personnaliser la newsletter

Si vous disposez des informations nécessaires, pensez à personnaliser votre courrier, de préférence avec le prénom de votre interlocuteur. C’est une bonne pratique pour augmenter le taux de conversion car vous créer une intimité avec lui en captant immédiatement son attention.

Vous l’avez compris la rédaction d’une newsletter se prépare. Elle requiert en interne une bonne transversalité de la communication. Permettez donc à votre équipe de consacrer du temps à ce support de communication pour qu’il devienne un élément clé de votre développement.